Syndeac.org

Ils l'ont dit

“Ces trois mesures d’accès c’est ma philosophie de l’action culturelle. Ces trois mesures concrètes, elles seront financées sur le budget de la culture que je maintiendrais. Je veux que ce soit un budget constant tout le long du quinquennat pour des redéploiements sur l’ensemble du quinquennat. Ces trois mesures, c’est 200 millions par an sur le budget de la culture qu’on peut tout à fait ré-allouer et faire cet effort.”
Emmanuel Macron
"Je suis favorable à la création d'un statut d'artiste pour ceux qui ne sont pas éligibles au statut intermittents."
Benoît Hamon
“Il faut favoriser la connaissance des différents types d’arts dans les établissements scolaires. Pour cela l’accueil d’artistes, sous la forme d’« artistes résidents » dans les établissements, comme la mise en place d’œuvres provenant des réserves des Fonds régionaux d’action culturelle, sont des initiatives souhaitables.”

“Le statut des Intermittents du spectacle, régulièrement remis en question, est une garantie indispensable au fonctionnement de notre écosystème d’économie culturelle.”
Jean-Luc Bennahmias
"La culture est le socle de notre identité, de notre mode de vie, de notre histoire" ; moteur essentiel de notre épanouissement personnel ; l’ultime rempart contre la barbarie qui nous frappe, mais aussi contre la précarité de nos territoires les plus touchés par la crise ; atout de l’attractivité de notre territoire et au delà, du rayonnement de la France dans le monde."

François Fillon
“Le budget de la culture sera augmenté de 15 à 20% principalement dédiés à renforcer l’équité territoriale en matière d’accès de tous aux œuvres, aux artistes et à la pratique artistique. Un grand plan national pluriannuel sera ainsi établi, dans un dialogue avec les territoires, destiné :
- à renforcer partout le soutien à la création et à la recherche artistiques, à la programmation de projets culturels et festivals - dont un grand nombre ont été dernièrement fortement et injustement touchés par les retraits de certaines collectivités territoriales,
- à la généralisation de l’accès pour tous à des dispositifs d’éducation et de pratique artistiques et culturelles pluriannuels (pratiques musicales collectives à l’école, éducation à l’image...),
- à l’émergence d’une offre culturelle et d’initiatives venant des usagers eux mêmes, ou encore à la commande artistique sur les territoires.”
Arnaud Montebourg
"Pérenniser le régime des intermittents du spectacle sur la base de l'accord du 28 avril 2016 et l'étendre aux professions artistiques précaires"
Jean-Luc Mélenchon
“Notre patrimoine culturel est le premier motif qui fait de la France la première destination culturelle au monde. Naturellement, le plan « Patrimoine pour tous », qui prévoit l’engagement de 2 milliards d’euros sur 5 ans pour la préservation du patrimoine permettra de développer l’emploi et de favoriser le tourisme culturel.“
François Fillon
“Comment donner un nouvel élan, sans augmenter les dépenses de l’Etat ? Il n'y aura pas de hausses de crédits, ni au niveau de l’État, ni à celui des collectivités territoriales. Il faut aller chercher les ressources là où elles sont encore disponibles : mécénat, financement participatif, partenariats publics privés, revenus du tourisme, tournages de films étrangers…”
François Fillon
“Je donnerai corps à un statut de l’artiste afin de donner toute la reconnaissance qu’ils mérite à celles et ceux qui se consacrent à la création. Tout en préservant le statut de l’intermittent, il nous faut prévoir une couverture sociale pour les artistes qui n’entrent pas dans le champ du spectacle comme les auteurs, les scénaristes ou les compositeurs. Ce progrès social pourra s’inscrire dans le cadre du statut unique de l’actif que j’appelle de mes voeux.”
Benoit Hamon
“Soutenir les politiques locales facilitant l’expression des énergies créatives dans les territoires : incubateurs culturels, lieux tiers dédiés aux expérimentations artistiques et aux rencontres non marchandes avec les publics, dispositifs de mutualisation et de coopération en faveur des nouveaux projets et artistes, etc”
Yannick Jadot
"Nous sommes tout nus sans art et donc infiniment vulnérables."

"L'art, c'est la transcendance de l'être humain, l'art nous permet et nous appelle à constamment sortir de nous, d'aller au-dessus et au-delà. Et au-dessus et au-delà, on rencontre quoi ? On rencontre l'autre."
Christiane Taubira
"Soutenir la création, le spectacle vivant, et l'appropriation par tous des oeuvres et pratiques culturelles, et ce par le renouveau de l'éducation artistique et dans les conservatoires, de l'éducation populaire et de la culture en entreprise."
Jean-Luc Mélenchon
“Je propose de fixer un objectif de 2%, à atteindre progressivement, pour la part du budget national consacrée à la culture (1,2% aujourd’hui) et aux activités culturelles, en France comme à l’étranger (centres culturels, bibliothèques françaises, etc.).”
Sylvia Pinel
“Je veux renforcer tout ce qui rend notre Nation plus puissante, plus solide, plus solidaire. Tout ce qui donne le sentiment de participer à une aventure collective. Ceci passe par un engagement de tous les instants en faveur de la politique culturelle – cinéma, théâtre, musique, danse, arts plastiques, arts numériques, arts de la rue et de la piste, création pour le jeune public. La culture, c’est avant tout l’ouverture et la rencontre. C’est se confronter à l’inconnu, apprendre à se connaître, à comprendre les autres.”
Manuel Valls
“Le statut des intermittents participe de cet environnement de création qui existe en France et il faut le garder comme tel. Et il faut dire comment on crée la possibilité en France pour continuer à avoir de la création artistique dans tous les champs culturels, le spectacle vivant, la littérature, la production d’idées. On le voit bien aujourd’hui l’intermittence participe de cet écosystème et donc il faut le préserver car c’est ce qui fait qu’en France, on a le cinéma que nous avons. Et donc notre capacité à émettre du sens, à proposer une vision de l’humanité, à proposer un destin collectif, et là on ne parle pas de l’histoire mais de la projection, dépend de cet écosystème.”
Emmanuel Macron
“Créer une agence nationale de l’Éducation artistique et culturelle dotée d’un budget conséquent et avec une autorité directe sur les deux ministères puisque, souvent, c’est du déficit de travail commun que ce chantier n’a pas trouvé de réponse adaptée ; trop nombreux sont les jeunes qui n’ont pas l’opportunité de vivre une expérience culturelle de la découverte. J’intégrerai donc le voyage en France et en Europe comme deux impératifs dans les parcours pédagogiques du collège puis du lycée.”
Arnaud Montebourg
Arrow
Arrow
Slider

Show
Hide
cbbef310bbeab397294c1614675b2b72''''